Le fuseau horaire est UTC+1 heure [Heure d’été]


Dernière visite : il y a moins d’une minute Nous sommes actuellement le 17 Juin 2019, 00:41



 [ 1 message ] 
Auteur Message
 Sujet du message :Guide RP Créer son personnage
Message Publié : 05 Juin 2019, 23:07 
Lune
Lune
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Enregistré le: 14 Oct 2012, 20:05
Message(s) : 2320
Âge : 36

Localisation : Ciel de Nuit
A remercié: 4 fois
Remercié: 4 fois
Guildes: Ciel de Nuit
Nom IG: Selene Bathory[FF]
Selene_Bathory et Amythiel (Bathory_RP)[BDO]

Créer son Personnage



I. Esquisse :


Les premières questions à se poser permettent de définir le cadre du roleplay.
Quel type de RP voulez vous jouer ? Militaire, sociale, politique etc.
Dans quel cadre allez vous jouer ? Fermé en guilde, ouvert en communauté, les deux, en campagne etc.
Avez vous des désirs par rapport au personnage que vous voulez créer ? Physique particulier, aptitude, notoriété, simple, passe partout etc.

Ces premières questions vous permettront déjà d'avoir une petite idée si vous n'en aviez pas. Si vous souhaitez jouer en communauté ouverte, optez pour un personnage qui aura un contact facile. Si vous voulez faire du rp militaire, un personnage chétif sera peu adapté etc.

II. Le physique :


Généralités :


C'est le moins compliqué à établir. Vous définissez des traits physiques (taille, poids, cheveux, yeux etc) et des petits détails si vous voulez (cicatrices, tatouages). Vous pouvez aussi définir des tenues caractéristiques, des objets que le personnage porte toujours sur lui, un bijou, un tic physique, sa façon de marcher etc. Tout ce qui permettra de rendre votre personnage unique.

Liens avec la psychologie ou le passé :


Ces caractéristiques physiques peuvent avoir un lien avec un trait de caractère ou un évènement passé comme pour les cicatrices. Le choix d'un motif de tatouage peut avoir été fait pour une raison particulière.

Cohérence des détails :


Pensez aussi à la cohérence de votre personnage si vous allez dans le détail. Un homme musclé ne peut pas mesurer 1m80 pour 60kg. Un individu musclé sera un peu lent (en fonction de sa masse musculaire, il faut penser à l'inertie). Une femme voluptueuse est une femme qui a des formes etc.
Là encore, le passé de vôtre personnage peut expliquer son physique. Un soldat entrainé régulièrement aura plus de chance d'avoir un corps musclé que celui d'un jeune garçon de 18 ans.

III. Psychologie :


C'est surement la partie la plus difficile à réaliser parce qu'il faut prendre en compte l'ensemble du personnage, son passé, les évènements qu'il a affronté et ses réactions.

Un personnage adapté à soi :


Je pense que l'idéal, c'est de partir du présent. Voyez comment vous pouvez/aimez jouer votre personnage. Soyez conscient des besoins par rapports aux points précédents et demandez vous si vous arriverez à jouer le caractère choisi. Il peut arriver qu'on ait très envie de jouer un type de personnage précis, inspiré parfois d'un personnage existant, mais qu'on ait pas vraiment les capacités pour le faire. Il est plus difficile de jouer un vétéran de 50 ans quand on 20 ans, que le contraire (et encore que, on peut passer pour un vieil aigri). Il peut arriver qu'une personne jeune joue très bien un personnage plus âgé, c'est pour cela que j'ai dit que c'était plus difficile mais pas impossible. Mais pour jouer au mieux son personnage, il faut aussi se connaitre un peu, savoir si on arrivera à interpréter au plus juste un trait de caractère choisi.

Grande trame de fond :


Ensuite, il est bon de définir les objectifs à moyen et long termes de votre personnage. Pourquoi ? Parce qu'il sera plus simple de savoir comment il réagira aux situations.
Ces objectifs seront à définir en fonction du passé de votre personnage et son caractère.
De là, vous pourrez également définir quelles actions il a entrepris pour réaliser ses objectifs et quelles actions il lui reste à entreprendre. Ça vous permettra de savoir d'où vient votre personnage et où vous voulez l'emmener.

Nous sommes tous forgés par l'éducation et les évènements de notre vie. N'hésitez pas à définir également le cadre de son éducation (caractère des parents, éducation sévère ou pas, orientée sur un domaine précis, etc.) et pensez à tout cet engrenage pour avoir un ensemble cohérent.

IV. Histoire :


L'histoire de votre personnage a influencé le caractère de celui-ci et inversement.
L'histoire va expliquer pourquoi il a choisi cet objectif à long terme, qu'est ce qu'il a fait pour le réaliser, quels obstacles il a rencontré et pourquoi il aurait pu, ou pas, changer cet objectif.
De la même façon, les évènements du passé sont des épreuves. Si votre personnages en est là, comment y est-il parvenu, comment a-t-il affronté les obstacles, comment s'est il relevé des épreuves ?

Image

Le choix des évènements passés :


Définissez quelques étapes importantes mais faite attention à ne pas tomber dans la surenchère. Il est tout fait possible d'avoir un personnage qui a le tempérament et le charisme d'un chef de guerre et qui a pourtant grandi tranquillement dans une ferme à la campagne.
Vous pouvez très bien avoir un personnage qui a accumulé pas mal de tragédies et avoir un tempérament très discret.
La surenchère fait perdre en crédibilité. On dit qu'il vaut mieux un gros mensonge que plusieurs petits si on veut ne pas être démasqué. C'est un peu le cas ici. Si vous accumulez trop d'évènements, ça va paraitre louche.
N'oubliez pas aussi que trop d'évènements tragiques auraient un fort impact sur le personnage (dépression, addiction à la drogue, l'alcool, bipolarité, agressivité exacerbée, témérité voir tendance suicidaire, etc.) mais ça peut être justement un choix.

Pensez bien que chaque évènement dans la vie de votre personnage a une origine, des conséquences et des impacts.

V. Les capacités :


Les personnages trop forts :


C'est un sujet délicat pour les débutants qui sont tentés de vouloir jouer un personnage très fort. On tombe alors facilement dans ce qu'on appelle le grobillisme ou le "godmod".
On a alors un personnage qui a des bonnes caractéristiques partout : force, rapidité, intelligence, souplesse, charme...
Or, comme dans la vie réelle, on ne peut pas être bon partout. Il faut faire des choix sur ce que vous voulez vraiment avoir en point fort et réfléchir aussi aux faiblesses car elles sont tout aussi importantes. En effet, les faiblesses peuvent être liées à la psychologie du personnage (phobie, masque pour les cacher, ce genre de choses).
Les faiblesses sont utiles au personnage, pour le rendre plus humain, plus touchant et réaliste.

Force = responsabilités :


N'oubliez pas aussi que dit grands pouvoirs dit grandes responsabilités. C'est surtout le cas pour les personnages politiques ou nobles qui sont des postes à responsabilités. Votre personnage ne pourra pas passer son temps à la taverne avec un tel emploi. Cela veut aussi dire qu'il a des comptes à rendre (à ses employés, ses vassaux, son peuple, sa famille, etc).

Les contreparties négatives :


Si vous optez pour des pouvoirs très forts, vous pouvez également compenser avec des contreparties tout aussi importantes. Un mage de soin qui va guérir tout un bataillon pourrait tout à fait finir au bord du coma s'il ne fait pas attention. Ces contreparties peuvent aussi servir de garde fou pour ne pas faire tout et n'importe quoi et imposer un roleplay à quelqu'un d'autre.

Interactions avec les autres rôlistes :


C'est d'ailleurs là où le grosbillisme et le godmod posent le plus de soucis : les interactions avec d'autres rôlistes. De la même façon que vous n'aimeriez pas vous voir imposer un acte roleplay et ses conséquences, vous ne pouvez pas en imposer à quelqu'un.
Pensez donc à ces fameux garde fous pour éviter les situations conflictuelles. Ça peut être un trait de caractère (diplomatie, peur du combat, peu ou pas de confiance en soi...), une contrepartie importante qui fait que vous n'allez pas faire n'importe quoi (un sort qui vous ferait tomber dans les pommes et vous rendrait vulnérable par exemple) ou simplement envisager des actions extérieures comme un peloton de gardes qui va passer, une foule trop importante etc.

Laisser des ouvertures :


Le mieux, quand vous vous réalisez une action, est de laisser des ouvertures dans vos emotes. "Tentez une attaque" plutôt que "d'attaquer", "commencer une incantation" qui pourra être fuie ou interrompue plutôt que de la "lancer" directement.
Laissez toujours une possibilité de réagir à la personne en face de vous, c'est la base pour éviter de passer pour un grosbill.

Le respect du Lore :


Le lore est l'ensemble des règles qui définissent l'univers dans lequel vous jouez : montres, races, pouvoirs magiques, histoire etc.
Le lore est défini par le créateur du jeu mais certains points sont flous (il est difficile de délimiter toutes le règles d'un univers) et peuvent être sujets à interprétation. De même, certaines personnes prennent des libertés vis à vis du lore. Vous pourrez trouver des gens qui sont très à cheval sur le respect du lore et d'autre qui le sont moins, voir pas du tout. Dans l'univers du jeu vidéos, si vous n'évoluez pas sur un serveur privé avec des maitres de jeux (MJ) qui définissent ce qui n'a pas forcément été défini par le créateur, il faut parfois s'adapter. À vous de voir quelles limites vous voulez vous imposer vis à vis des "règles" du lore et de voir comment le joueur en face de vous les a définies. Si vous évoluez dans un cadre fermé, vous devrez vous contenter d'être en accord avec vos coéquipiers. Dans un rp ouvert, c'est plus compliqué. Vous pouvez jongler également entre un personnage qui pourra se "lâcher" avec ses amis qui le connaissent bien et sortir des sentiers battus et avoir des gardes fous pour vous empêcher d'imposer cette sortie de chemin à des joueurs inconnus et qui seront peut-être à cheval sur le lore.

Roleplay ≠ Gameplay :


Dans le jeu, votre personnage vit des aventures au fil de sa quête personnelle. De même, pour expliquer l'existence de votre classe, vous pouvez être amené à suivre un cheminement particulier et unique. Il faut bien différencier le gameplay du roleplay dans ce cas. La plupart du temps (toujours ?) votre personnage aura la place centrale dans la quête d'histoire. C'est le cas de tous les autres joueurs autour de vous. Et si vous, vous êtes amenés à sauver le monde, c'est le cas de tous les autres également. Il faudra donc bien distinguer ce qui fait purement parti du gameplay, destiné à jouer, à faciliter le jeu, de ce qui sera utilisable en roleplay.
Dans cette même idée, certaines mécaniques de jeu sont en place uniquement pour donner de l'intérêt en jeu mais n'a pas nécessairement de cohérence en roleplay. Il faudra donc adapter vos capacités et votre histoire en fonction de ce que l'on peut prendre comme réalisable en rp.

VI. Jouez :


Une histoire à étoffer :


Voilà, une fois que votre personnage est prêt, vous pouvez vous lancer. Essayez dans la mesure du possible d'avoir le plus de détails et de précisions dans votre tête mais si vous n'avez pas tout, certains détails pourront être ajoutés au fil de l'avancé du personnage selon vos envies et besoins.

Les actions négatives :


Ne refusez pas les choses négatives qui peuvent arriver à votre personnage. Elles permettent, selon moi, une plus grande avancée pour votre personnage que des choses positives.
Pour autant, n'acceptez pas tout ! Vous pourrez tomber sur des rôlistes qui veulent en faire toujours plus et refuseront tout échec avec leur personnage. Vous n'avez pas d'obligation de céder à des personnes qui elles, ne cèdent sur rien.
Vous pouvez accepter des actions négatives pour vous mais en refuser certaines si vous les estimez trop déplacées ou inadaptées.
Faite également attention avec certains roleplay particuliers ou la mort en rp. J'en parlerai dans un autre texte pour la partie roleplay sensibles.

La fiche de personnage :


La fiche de personnage est un ensemble de données écrites qui présentent votre personnage. Les supports sont variables : forum, google doc, page web, certains annuaires spécifiques.
Sur cette fiche, indiquez ce que l'on peut voir et savoir de votre personnage (par lui, par réputation, par ragots). Vous pouvez parler un peu de son histoire et de sa psychologie mais je vous recommande d'en garder dans votre tête pour laisser aux gens l'opportunité de le découvrir. Les joueurs qui interagissent avec vous prendrons plus de plaisir à découvrir certaines choses lors de vos roleplay et inversement (un peu comme découvrir l'histoire du jeu ^^).
Vous pouvez être très précis et détaillé dans votre tête mais rester vague sur la fiche BG.

Conclusion :


Pour essayer de synthétiser un peu tout ça, je dirais que l'important c'est de toujours se poser les questions du cheminement : pourquoi ? comment ? quelles conséquences ? quels impacts ? est ce logique ?
Si vous gardez cet idée de cheminement, vous pouvez partir de n'importe quel point pour élaborer votre personnage : un trait de caractère souhaité, un métier envisagé, un physique, etc.

_________________
Image
Haut
   
 
 [ 1 message ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure [Heure d’été]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : CommonCrawl et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Attributs de sujet:

Aller à:  
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group