Le fuseau horaire est UTC+1 heure [Heure d’été]


Dernière visite : il y a moins d’une minute Nous sommes actuellement le 25 Juin 2024, 03:18



 [ 23 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message :[Terminé] En route vers Gyr Abania
Message Publié : 27 Juil 2017, 16:03 
Lune
Lune
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Enregistré le: 14 Oct 2012, 20:05
Message(s) : 2390
Âge : 42

Localisation : Dans de vastes mondes imaginaires
A remercié: 4 fois
Remercié: 4 fois
Guildes: Ciel de Nuit
Nom IG: Selene Bathory[FF]
Sarankerel Jingiin
Dhemistyr Bleiarwyn
Senja Teiwaz
Image

En route pour Gyr Abania !

Le convoi est prêt, les attelages bien arrimés, les chocobos frais et vigoureux. Certaines charrettes sont lourdement chargées et il n'y a pas trop de 4 chocobos pour tirer le tout. L'ensemble prend des airs de caravanes qui s'étend sur plusieurs mètres, comme une chenille qui avance lentement.
Voilà l'équipe du Ciel de Nuit prête à partir, accompagnée des Immortels qui ont décidé d'aller prêter main forte sur le front.

Sous le ciel tantôt rendu brulant par le soleil, tantôt scintillant de milliers d'étoiles, la vie deviendra, pour quelques temps, celle des nomades, rythmées par le crépitement d'un feu, des lits à même le sol et du son de la faune sauvage pour berceuse. Il y aura surement des rires, des chants, des histoires, peut-être de la musique, des doutes, des pleures, des regrets, des confessions, dans cette vie simple où on retrouve l'essentiel de l'existence.


HRP: Le Ciel de Nuit entreprend d'explorer un peu l'Est. Nous décidons d'utiliser cette partie de l'épopée pour nous offrir des opportunités un peu plus poussées de rp à nos personnages et nous souhaitons jouer le trajet qui se prête tout aussi bien à cela.
Il est tout à fait possible d'intégrer le convoi, qui sera accompagné d'une compagnie d'Immortels qui décide d'aller prêter main forte à l'est. Il peut même être possible d'y intégrer un évènement si cela ne perturbe pas trop le voyage (dans le sens où nous aimerions aussi pouvoir profiter des évènements à l'est et ne pas se retrouver isolés trop longtemps).

Les rps seront joués en soirées mais selon les besoins, une bulle temporelle pourra être utilisée pour considérer que nous sommes en journée, pendant le trajet.

Le sujet servira à rapporter les rumeurs qui peuvent naitre autour d'un convoi aussi important mais les participants sont aussi libres d'apporter leur contribution, que ce soit des textes narratifs ou des écrits personnels type carnet intime, journal de bord.

_________________
Image
Haut
   
 
 Sujet du message : 28 juillet 2017
Message Publié : 29 Juil 2017, 09:14 
Lune
Lune
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Enregistré le: 14 Oct 2012, 20:05
Message(s) : 2390
Âge : 42

Localisation : Dans de vastes mondes imaginaires
A remercié: 4 fois
Remercié: 4 fois
Guildes: Ciel de Nuit
Nom IG: Selene Bathory[FF]
Sarankerel Jingiin
Dhemistyr Bleiarwyn
Senja Teiwaz
• Premier soirLa matinée était déjà bien avancé quand le convoi s'est élancé. Après les derniers adieux et sous le regards des familles larmoyantes et des badauds, c'est une vingtaine de personnes qui quittèrent le quartier des Immortels. S'en suivi une procession silencieuses sur les pavés déjà tiédis par le soleil, jusqu'à la porte de Thal, où attendait les caravanes.
Plusieurs véhicules attendaient, immobiles, attelés à des chocobos visiblement habitués.

Dans les plaines arides du Thanalan central, le silence se trouble des cliquetis de la caravane qui soulève dans son sillage un nuage de poussière. Tel un escargot, les hommes à pied avance en s'économisant, tandis que d'autres ont choisi de s'installer sur les attelages ou sur des chocobos.

La troupe vient encombrer la petite place de Roncenoire, laissant hommes et bêtes se reposer et se restaurer quand le soleil est au plus haut. Puis tout recommence, jusqu'à ce que l'astre brulant décline dans le ciel. Le troupeau si fige, sur un plateau en hauteur. De là, la surveillance serait aisée pour les gardes qui se relayeraient la nuit pour surveiller le convoi endormi. En contrebas, l'eau fraiche d'une rivière apporte une fraicheur bienvenue.
L'endroit semble paisible, même s'il est trouvé durant deux heures, par une tempête de sable.

Le Ciel de Nuit s'installe non loin du groupe des Immortels et des caravaniers. Une grande tente est montée, non sans difficultés, pour abriter pendant la nuit, ceux qui ont pris part au voyage. Ceux de bonne volonté œuvrent à établir le camp : Selene et Keiji, rejoins ensuite par Chester montent la tente, Keiri cherche du bois et Marcelin rassemble de quoi préparer un repas. D'autres se contentent de regarder les alentours en attendant que le travail soit fait.

La nuit s'annonce, avec sa douceur scintillante. La tempête s'est tue et c'est désormais les cris de la faune sauvage qui remplacent les hurlements du vent. Le feu crépite à l'intérieur d'un cercle de pierre et une odeur délicieuse flotte dans l'air. Plus loin, les soldats quitte leur mutisme pour des discussions plus ou moins amusées et agitées. Certains lorgnent sur le petit groupe à l'écart, semblant s'attarder sur la gente féminine présente. L'un d'eux semble les rabrouer, voulant ramener dans le troupeau les brebis qui cherche à s'égarer.

Une soupe de légumes et d'épices, préparée avec talent mais non sans mal par Marcelin, réconforte les estomacs gargouillant, sans trop les charger après ce premier jour de voyage. Les conversations se font timides, probablement marquées par la fatigue d'un trajet inhabituellement long.
Pour clore la soirée, Keiri s'éloigne du campement avec Selene, pour poser quelques collets pour la nuit, tandis que d'autres s'installent dans la tente. Tous rejoindront finalement leur couche, dans l'espace réduit qu'offre la tente mais qui permettra à chacun de garder un peu de chaleur dans les nuits froides du désert.


HRP: Pour la suite des choses :
→ Rien de spécial pendant la nuit. Beaucoup semble avoir apprécier de pouvoir se reposer, sauf Selene qui a eu du mal à trouver le sommeil et se lèvera dans les dernier au petit matin, avec les traits tirés. Keiji sera lui, le premier levé.
→ Marcelin préparera un petit déjeuner à base d'œufs et de tranches de viandes grillées, avec du thé. Les pièges de Keiri lui auront permis de récupérer un jeune lapin, pas très gros, et un écureuil qui complèteront son repas matinal (et peut-être celui d'autres personnes, si elle partage ^^).
→ Des groupes auront profité de la proximité de la rivière pour aller se laver. Les trois filles du Ciel de Nuit y seront allées ensemble.

→ Très tôt dans la matinée, alors que le camp pensait repartir, le frère de Selene sera venu annoncer que le convoi allait rester la journée, pour attendre une caravane supplémentaire envoyée avec un peu de retard par Limsa.
La journée se déroulera sans encombres et ce sont deux attelages d'équipement, de vivres et d'armes, accompagnées d'une dizaine de soldats du Maesltrom, qui rattraperont le convoi dans la soirée. Le départ s'effectuera le lendemain (dimanche donc).

→ La journée sera chaude. Le campement paraitra tourner au ralenti aux heures les plus ensoleillées. Chez les Immortels, les hommes auront discuté, joué au dés ou aux cartes, fait la sieste ou profiter d'un coin à l'ombre pour s'entrainer. Certains seront venus discuter avec le groupe du Ciel de Nuit, de manière tout à fait cordiale, même si certains regards s'attardaient sur les demoiselles.

→ Pour le repas du midi, Marcelin aura préparé une salade fraiche de légumes, partagée avec les Immortels qui auront fait profiter à tous d'une antilope à la broche.
Le repas du soir sera constitué des restes.

→ Selene aura profité de la fraicheur relative de la matinée pour s'entrainer un peu avec Dorian, à l'écart pour éviter tout risque d'incendie ! Elle aura ensuite cherché l'ombre et la fraicheur près de la rivière, pour dormir un peu, lire et écrire dans son journal. Elle aura également piqué une petite tête dans l'eau. Elle restera jusqu'à assez tard à son coin de fraicheur, pour discuter un peu avec son frère et ceux qui voudront aussi profiter de l'endroit.

_________________
Image
Haut
   
 
 Sujet du message : 29 et 30 juillet 2017
Message Publié : 31 Juil 2017, 15:56 
Lune
Lune
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Enregistré le: 14 Oct 2012, 20:05
Message(s) : 2390
Âge : 42

Localisation : Dans de vastes mondes imaginaires
A remercié: 4 fois
Remercié: 4 fois
Guildes: Ciel de Nuit
Nom IG: Selene Bathory[FF]
Sarankerel Jingiin
Dhemistyr Bleiarwyn
Senja Teiwaz
• BloquésLa seconde journée aurait du marquer un autre long voyage à travers le désert mais il en fut décidé autrement. En effet, un appel du QG des Immortels ordonnait au convoi, d'attendre la venu d'autres voyageurs en provenance de Limsa.
Pas de préparatifs donc et finalement, chacun profita d'un peu de répit après une journée de marche à laquelle peu était véritablement habitués.
Certains chassèrent et rapportèrent de quoi manger, dont une belle antilope qui tourna sur une broche.
La rivière proche permettait une toilette rafraichissante mais aussi un lieu ombragé, pour se reposer.
Les chocobos avaient trouvé un terrain d'entente entre eux et leurs querelles avaient cessées. Ce n'est que le soir venu, à l'approche des retardataires, qu'ils s'agitèrent de nouveau.

La seconde nuit fut un peu moins calme que la première. La fatigué balayée par la journée de repos rendait les hommes plus bavards et les conversations s'élevaient avec un peu plus d'entrain au coin du feu. Il y en a même qui brisèrent la distance avec le groupe de civil pour engager la conversation, avant d'aller rejoindre les tentes pour la nuit.


• Les tempêtes du désertAu matin du troisième jour, c'est la pluie qui accompagna le départ des voyageurs. Mais gagnant en force, à l'aide du vent, elle força le convoi à se détourner du chemin pour faire une halte au camp des os desséchés.
Le petit village se retrouvé alors animé plus qu'à l'ordinaire, par cette troupe imposante qui suscitait des questions.
Les Immortels trouvèrent refuge dans le petit quartier général établi sur place tandis que les civils optaient pour des chambres à l'auberge ou un campement austère sous une arche.
Il fallut attendre le lendemain pour que la pluie et le vent cesse et permettent à la compagnie, de reprendre son chemin.


HRP: Résumé pour les deux derniers soirs, dont un n'a pas été joué.
La dernière nuit a donc été passée aux os desséchés et le groupe du Ciel de Nuit a profité de chambres. Chester, qui avait anticipé, en a pris une pour lui tandis que les autres, se sont partagé deux chambres à deux grands lits. Les filles en ont pris une et les gars, une autre, sauf Keiji a préféré aller profiter de l'occasion pour voir une connaissance et dormir chez elle.

Les chambres étaient propres et confortables, sans être supers luxueuses non plus. L'auberge avait une salle d'eau à disposition, avec une baignoire, pour l'ensemble de l'établissement. Elle dispose aussi d'une cuisine pour l'élaboration de repas.
Les repas auront été bons mais sans plus mais c'est déjà surprenant pour un endroit qui ne paraissait pas forcément hyper accueillant au départ.

La tempête aura duré tout l'après midi et une bonne partie de la nuit. Le convoi reprendra sa route au matin, de bonne heure.

_________________
Image
Haut
   
 
 Sujet du message : 31 juillet 2017
Message Publié : 01 Août 2017, 14:39 
Lune
Lune
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Enregistré le: 14 Oct 2012, 20:05
Message(s) : 2390
Âge : 42

Localisation : Dans de vastes mondes imaginaires
A remercié: 4 fois
Remercié: 4 fois
Guildes: Ciel de Nuit
Nom IG: Selene Bathory[FF]
Sarankerel Jingiin
Dhemistyr Bleiarwyn
Senja Teiwaz
• Au ViaducImage
Source

Le convoi a repris sa route au petit matin, quittant le campement des os desséchés dans sa traditionnel traine de caravanes. La fraicheur de la forêt de Sombrelinceul n'était plus très loin mais une dernière étape dans le Thanalan était nécessaire. C'est au viaduc, que le convoi s'arrêta, de bonne heure, pour la nuit.
La mise en place du campement était devenu une routine qui ne prenait plus qu'une trentaine de minutes maximum. Toujours en extrémité, le groupe du Ciel de Nuit prenait ses marques lui aussi. La vue sur les ruines de cités du passé et la grande statut d'Azeyma attirait quelques curieux qui n'avaient peut-être jamais eu l'occasion de voir l'imposante roche gravée.
Et puis plus loin, les Hommes s'agitaient, comme des fourmis occupées à chercher des miettes, pour rapporter du bois pour le feu, de l'eau fraiche pour les gourdes et de quoi manger.

Mais ce soir là, une chasse improvisée troubla la paix du campement. Un étagne rendu furieux fonçait vers le campement du Ciel de Nuit et il fallu un sort de foudre puissant pour stopper net l'animal. Il s'en fallu de peu pour que les choses prennent une tournure tragique mais comme ce ne fut pas le cas et que l'animal allait nourrir tout le campement, personne ne trouva à redire.

Il ne fallut pas moins de quatre personnes pour s'occuper de la carcasse de l'animal qui finit partiellement embrochée ou découpé pour préparer le repas du soir.
Les silhouettes s'approchait du feu qui faisait crépiter les gouttes de graisse qui tombait de la chair rôtie. Bientôt, le campement s'était amassé autour, attiré par l'odeur alléchante.
Le repas fut partagé ce soir là entre tous. Les Immortels faisant profiter tout le monde de deux petits fut d'un vin rouge appréciable, qui accompagnait les tranches de viande parfumées par les aromates de Marcelin.

L'allégresse emplit le cœur de chacun qui, le temps de la soirée, avait oublié ce pour quoi il était là. Les rires, les chants et la musique emplirent l'air, renvoyés par la roche qui donnait l'impression que la nature elle-même participait à la soirée.
Le sommeil se trouva vite ce soir là, peut-être aidé par l'alcool qui enivrait légèrement certains esprits.


HRP: Voilà pour la partie d'hier soir. Rien de spéciale de plus par rapport à ce qui est écrit. La soirée a été plutôt festive. Les gardes auront chanté, sortis quelques instruments. Selene aura aussi chanté quelques chants joyeux, accompagné du son du oud.
Certains auront été un peu joyeux à cause de l'alcool mais personne n'en aura abusé non plus parce que la quantité ne le permettait pas. La nuit aura été tranquille et au matin, les restes de viande serviront pour le petit déjeuner. Les quelques morceaux restants seront gardés par Marcelin de côté, pour la troupe du Ciel et la carcasse ainsi que les parties non-consommées, auront été déposées plus loin, pour nourrir les bêtes sauvages et réintégrer le cycle naturel de la vie.

_________________
Image
Haut
   
 
 Sujet du message : Re: En route vers Gyr Abania
Message Publié : 01 Août 2017, 16:25 
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Enregistré le: 15 Avr 2017, 10:17
Message(s) : 76
Âge : 44

A remercié: 0 fois
Remercié: 4 fois
Nom IG: H'Keiri Shion
Un moment d’errance:

Image

La soirée était déjà bien entamée. Le bivouac, agité pendant le repas, semblait s’apaiser peu à peu. De petits groupes s’étaient formés, discutant au coin du feu ou retournant à leurs tentes pour profiter d’un repos bien mérité. Les éclats de voix se perdaient dans la nuit, accompagnant des bruits feutrés et le chant des grillons. Le vent frais, de ces terres désertiques, emportait avec lui des odeurs de sable et de broussailles. Et les étoiles scintillaient de mille feux dans le ciel d’encre.

Laissant les rires, la musique et les discutions, une frêle silhouette s’éloigne du campement. Après quelques dizaines de mètres, elle s’arrête au calme sur un rocher et s’assoit. Dans la pénombre, la jeune femme, car d’une jeune femme il s’agît, s’enveloppe dans une couverture qu’elle trainait avec elle. Sans bouger, sans bruits, elle laisse son regard se perdre sur l’horizon, sur ces étranges constructions de cristal qui luisent au loin, sur ces étoiles dont on ne sait si elles brillent de joies ou de chagrins.

Elle observe sans voir, elle écoute sans entendre. Son esprit vagabonde, perdu dans ses pensées, dans des souvenirs à moitié effacés, dans des rêves arrangés par peur d’oublier le peu qui lui restait d’avant. Elle cherche à se raccrocher à des images, des sensations, mais seule la nuit lui répond. Un chant silencieux, une ode mélancolique, un murmure étouffé, voilà tout ce qui lui reste de sa vie passée.

Elle prend son pendentif entre ses mains, simple pierre au bout d’une lanière usée. Sous la lueur des étoiles, son regard semble s’embrumée légèrement et se parer d’un reflet argenté. Elle baisse la tête un instant, sans bruit, comme pour se replier sur elle-même, puis lève de nouveau les yeux vers le ciel.

_________________
Image
Haut
   
 
 Sujet du message : Re: En route vers Gyr Abania
Message Publié : 02 Août 2017, 17:17 
Lune
Lune
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Enregistré le: 14 Oct 2012, 20:05
Message(s) : 2390
Âge : 42

Localisation : Dans de vastes mondes imaginaires
A remercié: 4 fois
Remercié: 4 fois
Guildes: Ciel de Nuit
Nom IG: Selene Bathory[FF]
Sarankerel Jingiin
Dhemistyr Bleiarwyn
Senja Teiwaz
• Au pied des SentesImage
source

Après une nuit un peu agitée, les yeux avaient parfois du mal à s'ouvrir quand les lueurs du soleil vinrent éveiller le campement. Mais la fatigue était vite balayée par les souvenirs festifs de la soirée.
Par petit groupes, les soldats et les caravaniers venaient chercher un morceau de viande pour le déjeuner, que Marcelin avait fait réchauffé. La complicité commence à s'installer entre les membres du convoi et les salutations se font plus franches et les sourires plus amicaux. On échange quelques mots en mâchonnant et on retourne à sa tente, pour préparer les affaires.
Rien ne pressait ce matin car une fois Sombrelinceul atteinte, il faudrait traverser le marais des Sentes tranquilles. Épreuve difficile et planifiée avec stratégie, pour améliorer son passage. Les attelages traverserait un à un.

Au pied du hameau flottant, le convoi s'arrêta et les arbres se retrouvèrent parés de tentures qui protègeraient les Hommes. La fraicheur de la zone était plus ou moins appréciée car la moiteur de l'air le rendait par moment pénible. La faune semblait plus vivante également et jamais la forêt ne semblait sombrer dans le silence. Surtout pas celui des insectes, sur le qui-vive à cette arrivée de chair fraiche.

Pour le Ciel de Nuit, une vieille installation abandonnée a agrémenté le campement et la tente s'est retrouvée plus spacieuse que les fois précédentes. Les nuits étant moins fraiche, c'est appréciable. Ce fut une soirée paisible dans l'ensemble, simplement perturbée par les orages, dont les éclairs donnaient aux arbres alentours des airs de monstres menaçants.

La matinée s'étira et il faudra attendre midi passé pour que tout le convoi ait passé le marécage. Il se dirige désormais vers le Choix de Buscarron, qui, chacun l'espère probablement, proposera un bon repas chaud et peut-être une chambre !


HRP: Nous voilà Sombrelinceul ! Rien de spécial encore pendant le trajet et la soirée, vu que tous les participants n'étaient pas là. Ceux qui voulaient profiter de la matinée pour dormir un peu plus ou flâner le pourront, le temps que les attelages passent un par un.
Selene aura surveillé des hauteurs l'avancée des convois du Ciel de Nuit, soucieuse. Ceux qui étaient à pied ou à chocobo n'auront eu aucun soucis à passer par les hauteurs.

_________________
Image
Haut
   
 
 Sujet du message : 3 aout 2017
Message Publié : 04 Août 2017, 19:00 
Lune
Lune
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Enregistré le: 14 Oct 2012, 20:05
Message(s) : 2390
Âge : 42

Localisation : Dans de vastes mondes imaginaires
A remercié: 4 fois
Remercié: 4 fois
Guildes: Ciel de Nuit
Nom IG: Selene Bathory[FF]
Sarankerel Jingiin
Dhemistyr Bleiarwyn
Senja Teiwaz
• Une nuit pas comme les autres...Image
Source
La journée était déjà bien avancée quand tous les attelages ont eu fini de traverser le marais. Ceux qui étaient arrivés en premier avait déjà installé leur campement et une longue journée s'annonçait, tranquille et salvatrice entre les journées de marche.
La proximité du choix de Buscarron a permis aux soldats de profiter d'un repas gouteux et d'alcool, sans avoir à se soucier de chasser.

Le groupe du Ciel de Nuit, dernier à passer le bourbier des Sentes, s'est installé au cœur de la forêt. L'installation du camp se fait paisiblement et les participants, à l'exception de ceux qui montent la garde, se dirige à leur tour vers la taverne.
L'ambiance est chaleureuse dans la maison de bois et les soldats animent les lieux d'un brouhaha extraordinaire. Dehors, des tables permettent de profiter d'un peu plus d'air et de fraicheur. C'est là que s'installent les troupes du Ciel de Nuit, profitant de leur repas pour faire connaissance avec un étrange individu qui semble aimer taquiner Chester.
Finnegan Sawyer est un homme curieux, qui semble vite à l'aise à la table à laquelle il s'est invité.

Et tandis que le groupe reprend la direction du campement, lui rentre à l'auberge où il y loue une chambre. Il semble intéressé par le convoi mais n'a pas décidé de le suivre encore.

La nuit est calme. Très calme. Personne ne devrait avoir le sommeil troublé et il semble même profond. Très profond.
Au matin, chacun se réveillera peu après les premières lueures de l'aube et au loin, on pourra entendre quelques échanges vifs. Les membres du groupe, ainsi que quelques autres plus loin, se réveilleront avec la bouche pâteuse et l'esprit embrumé, comme un lendemain de soirée bien trop arrosée.
Les voix se font plus proches et bientôt, un soldat des Immortels viendra ouvrir le voilage qui isole les couches du froid de la forêt. La lumière qui entre violemment dans la tente pourrait vous donner mal au crâne et la voix du soldat n'arrange rien. Il pose son regard inquiet sur l'intérieur de la tente et parcoure les couches, semblant chercher quelqu'un. C'est alors que vous l'entendez demander : "Ou est Selene ??" sur un ton plus qu'inquiet.

Dehors, le campement semble avoir été bousculé par une tempête. Pourtant, vous n'avez pas entendu du vent durant la nuit. Un caravanier semble dépité et est assis sur une pierre, la tête dans les mains.


HRP: Voilà voilà ! Après une nuit qui a semblé tranquilles, vous vous rendrez vite compte que vous avez raté quelque chose !
À vous de comprendre ce qu'il s'est passé et d'agir en conséquences !

Le rp reprend à la suite du dernier joué. La pause d'hier soir n'est pas à prendre en compte comme ayant été un jour joué mais selon l'avancé de l'enquête, il sera justifié que l'on soit restés plus longtemps que prévu sur place.

_________________
Image
Haut
   
 
 Sujet du message : 06-10 août 2017
Message Publié : 11 Août 2017, 22:13 
Lune
Lune
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Enregistré le: 14 Oct 2012, 20:05
Message(s) : 2390
Âge : 42

Localisation : Dans de vastes mondes imaginaires
A remercié: 4 fois
Remercié: 4 fois
Guildes: Ciel de Nuit
Nom IG: Selene Bathory[FF]
Sarankerel Jingiin
Dhemistyr Bleiarwyn
Senja Teiwaz
• PerdusImage
Source

C'est le trouble qui éveilla le campement au pied de Buscaron. L'alerte donnée par les gardes dont le tour commençait, tombant sur ceux qui les précédaient, endormis à même le sol. Endormis ou plutôt évanoui car leur position n'avait rien de celle que l'on pourrait prendre lorsque l'on s'assoupit.
Rapidement, la nouvelle se propage, les autres se lèvent prestement, alarmés. Dans ce mélange de surprise et de sommeil interrompu, il est difficile de comprendre ce qu'il se passe.
Ce n'est qu'au bout de quelques minutes que la situation s'éclaircit.

Le camp a été "attaqué" durant le dernier tour de garde, peu avant le levé du soleil. Pas un bruit, pas un souvenir, si ce n'est une bouche pâteuse et une odeur désagréable dans le nez. Éparpillées sur le sol, on retrouve des petits bouts de verre, dont la proximité libère quelques derniers relents de ce qui a plongé dans un sommeil profond certains voyageurs.

Puis vient le constat des disparitions. Des chocobos, des attelages, des caisses, certaines ont été laissées, trop lourdes ou dont le contenu n'était pas jugé assez intéressant.

Du côté du Ciel de Nuit, on ne fut pas épargnés. Mais plus encore que la disparition de biens, c'est l'absence d'un des membres du groupe qui inquiéta. Pas de traces de Selene dans la tente où on émergeait avec difficultés. D'autres constataient la disparition de leur ami à plume, comme Keiji ou le caravanier qui porte à ses bêtes une tendresse touchante.

Image

Le seul avantage à l'humidité presque constante de ce coin de la forêt, c'est que le sol se marque facilement. Les traces de pas étaient encore remarquables, malgré certains passages où la terre avait été brassée trop de fois par les convois et les voyageurs.
Mais la piste partait vers l'est et c'est là qu'un groupe se dirigea, certains entrainés de force dans l'enquête. Le long de la route qui menait au Moulin de la carrière, Keiri, pieds nus et tremblante dans sa tenue de nuit, repéra une odeur qui lui était familière. Puis s'approchant d'un creux bordé de souches et de rochers, elle vit au fond celle qu'elle reconnue par sa tenue de voyage. Selene était là, inconsciente.

Il fallut un peu d'imagination et d'aide pour sortir la jeune femme dont l'épaule avait pris une direction inattendue lors de sa chute. La remettre dans le droit chemin n'a pas été simple et les créatures du bois auront surement été effrayées par le cri qui s'est élevé du gouffre. En tout cas, cela a alerté trois gardes du convoi qui étaient partis explorer la forêt pour retrouver les biens volés. Ils retrouvèrent d'abord Keiri, terrée sous quelques grosses racines, pour se cacher tant bien que mal de l'orage puis participèrent à l'extraction de la rouquine, avant de poursuivre la piste de l'Est, avec l'aora du groupe.

Image

Tandis que les filles et le grand mage revenaient au campement et se remettait de leurs émotions à l'aide d'un thé, d'un bain chaud et d'un bon repas, Keiji arrivait près du moulin de la carrière.
Contournant la zone par le sud, les traces l'ont mené directement à un campement gobelin, où il n'était pas difficile de voir les caravanes volées qu'ils ne tentaient pas de cacher.

Avec l'aide des Vigiles et quelques renforts venus plus tard, il entama des pour-parler avec celui qui semblait être le chef du groupe. Les créatures étaient connues pour voler des marchandises dès qu'elles le pouvaient, profitant de la revente pour s'approvisionner en divers biens. Ils étaient nombreux mais mal armés si l'on se contentait de le juger à leur armes. En revanche, ils maitrisaient assez bien les potions.
À force de compromis, Keiji fini par obtenir de pouvoir récupérer les biens du convoi, en échange de viande et de plantes pour les malfrats qui semblaient surtout vouloir se nourrir.

Une longue nuit commença pour l'Aora qui ne trouva pas le sommeil et préféra prendre de l'avance pour la collecte des plantes, situés plus au sud, vers le marécage.
Le reste ne fut qu'une formalité et une question de trajets. Une fois l'échange fait, les biens furent mis en sécurité dans l'enceinte du Moulin de la carrière et chacun pu prendre un peu de repos.

Ce ne sera que le lendemain que les forces armées et Keiji reviendront sur leurs pas, à Buscarron, pour ramener bêtes et biens pour reprendre le convoi.
Néanmoins, l'affaire a causé quelques tracas qui vont peut-être immobiliser le convoi quelques jours de plus dans l'humide forêt qui résonne un peu trop d'orages !


HRP: Après les aléas des absences, nous avons joué l'évènement sur plusieurs jours mais rp parlant, cela n'a représenté que quelques jours.
Pour resituer un peu :

→ jour 1 (6-10 aout) :


• Réveil au camp et constat des disparitions.
• Recherche des disparus et des biens.
• Selene retrouvée (≈12h00) et ramenée au camp avec Keiri et Dorian (≈18h-19h)
• Keiji parti vers le moulin de la carrière, trouve le camp gobelin. Il est rejoint par des renforts et parlemente avec le chef. Il marche durant la nuit pour aller vers le marais.
• Les gardes venus en renforts se séparent. Certains repartent au camp, d'autres restent pour surveiller les gobelins.

→ jour 2 (11 aout) :


• Une petite équipe de gardes rejoignent Keiji au marais pour les plantes.
• Les gardes restés au moulin récupère du gibier.
• keiji et les gardes repassent au campement rapidement pour prendre des chocobos de relais et repartir au moulin. Ils y arrivent dans l'après-midi.
• Les biens volés et les chocobos, à l'exception de celui de Keiji, sont récupérés. Les gardes et Keiji restent au moulin pour la nuit, pour se reposer.

→ jour 3 (12 aout) :


• Au matin, les gardes et le bout de convoi repartent pour Buscarron. Keiji partira plus tard.

_________________
Image
Haut
   
 
 Sujet du message : Re: En route vers Gyr Abania
Message Publié : 17 Août 2017, 16:32 
Lune
Lune
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Enregistré le: 14 Oct 2012, 20:05
Message(s) : 2390
Âge : 42

Localisation : Dans de vastes mondes imaginaires
A remercié: 4 fois
Remercié: 4 fois
Guildes: Ciel de Nuit
Nom IG: Selene Bathory[FF]
Sarankerel Jingiin
Dhemistyr Bleiarwyn
Senja Teiwaz
• Un calme relatifLe camp installé à Buscarron semble avoir retrouvé la paix qui l'animait, après les dernières péripéties.
Les bêtes blessées sont soignées, les attelages ont été remis en ordre.
Néanmoins, devant la surprise qu'à provoqué l'attaque, il a été décidé de renforcer la sécurité. Les caravanes ont été regroupées dans un coin d'où elles ne peuvent sortir sans avoir à bouger une tente ou une barrière. Les tours de gardes sont renforcés et les tentes ont été rapprochées pour rendre les patrouilles plus efficaces.
Il faudra quelques jours pour que les volatiles puissent repartir en toute sécurité.

Mais alors que l'on pensait tout revenu dans l'ordre, il semble qu'il manque encore quelque chose Une chose précieuse pour son propriétaire. Une petite expédition est prévue pour reprendre ce qui a été perdu...


HRP: Dernière "aventure" dans le petit évent du vol !

_________________
Image
Haut
   
 
 Sujet du message : Re: En route vers Gyr Abania
Message Publié : 21 Août 2017, 19:35 
Lune
Lune
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Enregistré le: 14 Oct 2012, 20:05
Message(s) : 2390
Âge : 42

Localisation : Dans de vastes mondes imaginaires
A remercié: 4 fois
Remercié: 4 fois
Guildes: Ciel de Nuit
Nom IG: Selene Bathory[FF]
Sarankerel Jingiin
Dhemistyr Bleiarwyn
Senja Teiwaz
• Le dernier camp de SombrelinceulImage
Source

Après quelques jours figés à Buscarron, le convoi s'est enfin remis en route.
L'ambiance est redevenue sereine depuis que tout a été récupéré et d'avantage encore quand il fut question de quitter l'endroit qui était devenu signe de tracas.
Une envie de renouveau, d'air frais, d'autres paysages, quelque part loin des mésaventures d'hier.

Alors une nouvelle fois, les caravanes, hommes et bêtes se remirent en marche. Passant non loin du Moulin de la carrière, l'arrêt n'y fut que de courte durée, le temps de se restaurer un peu.

C'est finalement à la hutte des Hawthorne que s'installerait tout ce petit monde, pour cette dernière étape avant Gyr Abania. Certains regardaient la grande muraille de Baelsar avec impatience, d'autre avec anxiété. La frontière qui les séparaient des provinces mhigoises était juste là, imposante même dans l'obscurité d'une arrivée tardive.

La nuit serait paisible, après quelques échanges avec le propriétaire des lieux, toujours heureux d'entendre quelques aventures. Il fera profiter à chacun de son hydromel et vendra quelques provisions pour le départ du lendemain.

À mesure que l'on approche de ce grand mur, on ne peut que sentir l'ombre peser sur nos épaules, menaçante et oppressante.


HRP: Petit rattrapage ellipsé sur le temps perdu, nous voilà à la hutte des Hawthorne. Après une nuit là bas, le convoi entre enfin à Castrum Oriens. C'est pas là bas que nous serons ce soir !

_________________
Image
Haut
   
 
 Sujet du message : 21 aout 2017
Message Publié : 22 Août 2017, 18:54 
Lune
Lune
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Enregistré le: 14 Oct 2012, 20:05
Message(s) : 2390
Âge : 42

Localisation : Dans de vastes mondes imaginaires
A remercié: 4 fois
Remercié: 4 fois
Guildes: Ciel de Nuit
Nom IG: Selene Bathory[FF]
Sarankerel Jingiin
Dhemistyr Bleiarwyn
Senja Teiwaz
• Une dernière halteImage

Au pied de la muraille, son ombre imposante empêche même le soleil d'atteindre le sol et lorsque les membres du convoi franchirent la porte de Castrum Oriens, il furent éblouie par la clarté du jour retrouvée.
Mais ce que la lumière mettait en valeur offrait une toile bien triste. De nombreux blessés étaient encore là, des visages mornes, inquiets, souffrants ou perdus dans quelques pensées. Pourtant, le camp vivait car de nombreux soldats s'activaient au pied de la muraille et peu aperçurent le convoi passer au compte goutte.

Il y avait peu de place dans l'enceinte du castrum aussi fut il décidé de s'installer plus loin. Une grotte suffisamment grande, permis à chacun de passer la nuit à l'abri, sans trop s'inquiéter d'une attaque nocturne.
La proximité d'un fleuve rafraichissait l'air, plus chaud que celui de Sombrelinceul. Malgré sa faible profondeur, on y trouvait du poisson qui fit le régal des troupes le soir venu.

Et après une nuit tranquille qui traina un peu en longueur le matin venu, le convoi repris sa route vers l'étendue de Rhalgr, là où elle se terminait enfin...

_________________
Image
Haut
   
 
 Sujet du message : Re: En route vers Gyr Abania
Message Publié : 18 Sep 2017, 12:24 
Lune
Lune
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Enregistré le: 14 Oct 2012, 20:05
Message(s) : 2390
Âge : 42

Localisation : Dans de vastes mondes imaginaires
A remercié: 4 fois
Remercié: 4 fois
Guildes: Ciel de Nuit
Nom IG: Selene Bathory[FF]
Sarankerel Jingiin
Dhemistyr Bleiarwyn
Senja Teiwaz
• La vie à RhalgrImage

Voilà quelques temps maintenant que le Ciel de Nuit s'est installé, dans une relative discrétion, à l'étendue de Rhalgr. La routine s'est installée pour certains, moins pour d'autres qui peinent à trouver leur place dans le hameau de résistants.
Bien que l'activité de la structure soit loin de ce qu'elle est en temps normal, elle essaye de se montrer présente.
Marcelin apporte son aide à l'élaboration de repas revigorants, sans délaisser le groupe du Ciel de Nuit. Il prend soin d'un petit potager et du bétail qui fournit quelques œufs et du lait frais pour la troupe. Camilla vagabonde toujours dans le camp et discute avec les soldats. Dorian participe activement, bien que discrètement, aux réunions stratégiques, accompagné parfois de Selene, qui délaisse ses papiers et les potions du dispensaire. Ils leur arrivent également de s'entrainer, dans un vieux temple des Pics.

Mais depuis quelques jours, avec la bataille gagnée à l'est, l'effervescence renait à l'étendue. Les entrainements se font avec plus de vigueur, les sourires reviennent un peu sur les visages et les yeux brillent d'espoir. Les réunions de combattants se font plus nombreuses et il s'organise des actions dans les régions voisines. Les instances dirigeantes n'annoncent rien d'officiel mais l'ambiance du camp indique que le combat devrait reprendre.


HRP: Voilà un peu quelques infos du côté du Ciel et des Pnj. Pour ceux qui veulent parler un peu de leur perso, dire ce qu'ils font, où on peut les voir, n'hésitez pas à écrire quelque chose ;).
Vu qu'on se cale sur la timeline proposé sur le forum commu, le chateau de Doma a été repris et bientôt devrait avoir lieu la reprise de Castrum Velodyna. Ça devrait faire bouger un peu les choses pour nous.

_________________
Image
Haut
   
 
 Sujet du message : Re: En route vers Gyr Abania
Message Publié : 26 Sep 2017, 23:48 
Lune
Lune
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Enregistré le: 14 Oct 2012, 20:05
Message(s) : 2390
Âge : 42

Localisation : Dans de vastes mondes imaginaires
A remercié: 4 fois
Remercié: 4 fois
Guildes: Ciel de Nuit
Nom IG: Selene Bathory[FF]
Sarankerel Jingiin
Dhemistyr Bleiarwyn
Senja Teiwaz
• Castrum Velodyna
Image
Dans la journée du 26 de la 5ème lune astrale, a eu lieu l'attaque sur Castrum Velodyna, qui s'est soldé par une victoire des forces résistantes.
Parmi les soldats présents, Selene accompagnait d'autres occultistes de la guilde, sur les lignes arrières. Elle rentra au camp avec un peu de poussière mais sans aucune blessure, après avoir apporté son aide aux blessés sur place. Une fois de retour à Rhalgr, elle reprit fioles, potions et herbes pour assister le personnel médical. Elle aura demandé aux membres du Ciel de Nuit à venir aider à préparer les onguents, cataplasmes, médicaments et équipement médical.

_________________
Image
Haut
   
 
 Sujet du message : Re: En route vers Gyr Abania
Message Publié : 14 Jan 2018, 19:22 
Lune
Lune
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Enregistré le: 14 Oct 2012, 20:05
Message(s) : 2390
Âge : 42

Localisation : Dans de vastes mondes imaginaires
A remercié: 4 fois
Remercié: 4 fois
Guildes: Ciel de Nuit
Nom IG: Selene Bathory[FF]
Sarankerel Jingiin
Dhemistyr Bleiarwyn
Senja Teiwaz
• Castrum AbaniaImage
Après la reprise de Specula Imperatoris, qui a valu à de nombreux soldats, alliés ou ennemis, c'était le tour de Castrum Abania, de subir les assauts de la résistance.
Selene, sur les lignes arrières pendant la première de ces batailles, n'avait pas subit de blessures et avait apporté son soutient pour les soins des blessés sur place.

Mais la bataille de Castrum Abania pris une tournure différente pour la jeune occultiste. Après l'assaut principal, alors que les forces alliées pénétraient dans les grands bâtiments, quelques combats éparses éclatèrent dans l'enceinte des bâtiments. Quelques résistants semblaient décidés à ne rien lâcher à la résistance mhigoises. Les forces des lignes arrières, furent elles aussi confrontées à ces escarmouches et Selene ne fut pas dispensée. Aux côtés de son mentor et d'une poignée de soldats des grandes compagnies, elle lutta dans les couloirs sinistres du Castrum. Mais la jeune femme ne sortit pas indemne cette fois-ci et, à-priori surprise par une attaque, se retrouva au sol, blessée et presque inconsciente. Elle fut évacuée vers les lignes arrières avant d'être transportée jusqu'à Rhalgr, où elle passa la nuit au dispensaire. Mais elle quitta son lit de bonne heure, s'éclipsant même de l'étendue pendant un moment d'éloignement de l'œil inquisiteur du grand Dorian.
Le mage semble soucieux du départ discret de son élève et ira enquêter dans l'enceinte du campement, avant de quitter à son tour les lieux pour ne rentrer qu'à la nuit tombante, accompagné de la jeune femme à la mine pensive.
Elle aura rejoint sa tente, semblant ne pas vouloir en sortir de la soirée.


HRP: Voilà, je propose de reprendre là pour la suite, dès qu'on pourra !

_________________
Image
Haut
   
 
 Sujet du message : Re: En route vers Gyr Abania
Message Publié : 01 Mars 2018, 21:12 
Lune
Lune
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Enregistré le: 14 Oct 2012, 20:05
Message(s) : 2390
Âge : 42

Localisation : Dans de vastes mondes imaginaires
A remercié: 4 fois
Remercié: 4 fois
Guildes: Ciel de Nuit
Nom IG: Selene Bathory[FF]
Sarankerel Jingiin
Dhemistyr Bleiarwyn
Senja Teiwaz
• Au revoir RhalgrRejointe par Keiri dans sa tente, Selene passa une soirée à l'écart du groupe, partageant quelques pensées soucieuses avec la miqo'te. Dorian aura apporté un repas préparé par Marcelin et se sera éclipsé, pour laisser les deux femmes converser.
Le lendemain, les choses semblaient avoir un peu repris leur cours. On pu même voir la rouquine profiter d'un repas autour du feu, avec ses compagnons d'aventures.
Mais rapidement, elle quitta à nouveau Rhalgr, équipée de sa tenue de combat, le regard contrarié, pour se diriger dans la zone des Pics.

Prévenue par Marcelin et inquiète, Keiri se rendit à son tour dans la zone, pour y retrouver une Selene empêtrée avec un oiseau d'une taille imposante. Il poussait de grands cris et semblait vouloir faire de la jeune sorcière, son repas qui ne voulait que le repousser. Ce n'est qu'après quelques mésaventures, qui pourraient faire sourire avec le recul, que l'oiseau trépassa. Sa carcasse encore fumante, les deux jeunes femmes reprirent le chemin de Rhalgr, afin d'éviter une autre altercation avec un congénère.

Plus tard dans la soirée, au moment du repas, Selene annonça que les troupes allaient avancer, pour se stationner aux portes d'Ala Mhigo et entamer les dernières phases de l'assaut. Il était également temps pour le Ciel de quitter les lieux. Le voyage devrait prendre quelques jours, le temps d'avancer d'un village à l'autre dans la région.
Le départ sera donné dans deux jours...


HRP: Hop, reprise des choses, castrum abania est repris, il est temps d'avancer jusqu'à l'entrée des Lacs. Comme pour le trajet d'arrivée, on avancera par étapes, avec plus ou moins de jours selon les besoins mais ça devrait aller vite.

_________________
Image
Haut
   
 
 Sujet du message : Re: En route vers Gyr Abania
Message Publié : 18 Mars 2018, 14:35 
Lune
Lune
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Enregistré le: 14 Oct 2012, 20:05
Message(s) : 2390
Âge : 42

Localisation : Dans de vastes mondes imaginaires
A remercié: 4 fois
Remercié: 4 fois
Guildes: Ciel de Nuit
Nom IG: Selene Bathory[FF]
Sarankerel Jingiin
Dhemistyr Bleiarwyn
Senja Teiwaz
hebergement d'image

Au cœur des Pics

Les toiles de tentes enroulées, ont retrouvé leur place sur les attelages, à côté des montants de bois qui les soutenaient jusque là. Le groupe du Ciel de Nuit s'est animé doucement pour remettre dans les calèches, le matériel et les biens qui leur avaient apporté un peu de confort dans ce lieu rendu austère par les temps de guerre.
Comme des gouttes qui tombent d'un toit, les bêtes attelées se rendaient vers l'entrée du camp qui donnaient vers la zone des Pics. Le trajet imposait de repasser sur une partie du chemin déjà fait pour se rendre à Velodyna, puis traverser la structure métallique conquise de l'empire pour se rendre vers le passage menant aux sud des Marges.

Il était encore tôt quand le convoi se mit en route. Le soleil n'était pas encore tout à fait levé et la fraîcheur de la saison rendait impatient les chocobos à qui le voyage semblait manquer. Cette fois, pas de compagnie d'Immortels pour accompagner le Ciel mais trois jeunes soldats de la résistance mhigoise, qui voulaient eux aussi se rendre aux Lacs. L'œil aux aguets, Selene restait vigilante, observant les créatures au loin, guettant une éventuelle menace. Mais même si quelques passages paraissaient plus risqués, le voyage se déroula sans encombres. Après une courte pause à Velodyna pour laisser se reposer Hommes et bêtes, la caravane arriva à un petit campement établi au sud du passage qui les mènerait plus à l'Est.

Le groupe fut accueilli par un Miqo'te dont les traits étaient incontestablement ceux de la tribu des M. Il se présenta et indiqua l'endroit où le groupe pouvait s'installer. M'narh Tia, à peine âgé d'une vingtaine d'années, les cheveux courts et hirsutes, portait dans son dos un arc et un carquois. Il paraissait troublé par la présence de Keiri à qui il semblait porter un intérêt particulier.
Pendant que les hommes montaient une grande tente pour passer la nuit, Keiri et Selene décidèrent de préparer le repas. Le choix se porta sur une soupe de légumes, pas trop exigeante en préparation et parfaite pour remettre d'aplomb les estomacs barbouillé par le trajet et apaiser les bouches asséchées par l'air chaud de Gyr Abania.


HRP: Voyage de l'étendue de Rhalgr jusqu'à un petit camp avec des tentes au sud de la sortie de la zone. Une grande tente a été installée, pour permettre d'avoir un coin pour les dames, un pour les hommes. La journée suivante, il est prévu une visite au rochet d'aguet, pour aller voir la tribu des M et leur acheter des vivres si possible.

_________________
Image
Haut
   
 
 Sujet du message : Re: En route vers Gyr Abania
Message Publié : 31 Mars 2018, 17:30 
Lune
Lune
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Enregistré le: 14 Oct 2012, 20:05
Message(s) : 2390
Âge : 42

Localisation : Dans de vastes mondes imaginaires
A remercié: 4 fois
Remercié: 4 fois
Guildes: Ciel de Nuit
Nom IG: Selene Bathory[FF]
Sarankerel Jingiin
Dhemistyr Bleiarwyn
Senja Teiwaz
hebergement d'image

Le diner avec les M

Un peu avant midi, le petit groupe constitué de Keiri, M'narrh, Selene et un des soldats mhigois atteignait le Rochet d'Aguet. Le grand massif surplombait la région et offrait un peu d'ombre en contrebas. On le voyait de loin, d'autant plus avec son éthérite scintillante.
Une chasseuse gardait l'entrée d'une grotte qui menait sur les hauteurs, au cœur du village. M'narrh assurait la liaison entre le groupe d'aventuriers et le clan. Après une présentation formelle, l'achat de vivres fut discuté rapidement. Chacun y trouvant son compte, les négociations furent brèves.
Le temps nécessaire au chargement sur l'attelage permis à Keiri et Selene de visiter le village, perché sur la roche. Des tentes colorées, éparpillées un peu partout rappelait celles que l'on trouvait déjà dans le Thanalan. Ce qui était le plus surprenant, c'était de voir autant de miq'otes ! Beaucoup de femmes, des chasseuses, au physiques athlétiques, rendus apparents par des tenues légères, adaptées pour une grande mobilité. Selene pensait en elle-même que cette légèreté vestimentaire devait être génétique et ne pu s'empêcher de couler un regard amusé vers Keiri.
Au loin, une masse de nuages aux tons bleutés menaçait, accompagnée de grondements sourds. À l'atelier improvisé d'une jeune femme du clan, Selene observait les créations de perles et de pierres étalées là, quand elle sentit la présence de Keiri tout près d'elle. Devinant sa crainte, elle lui offrit son bras qu'elle saisit prestement. Après l'achat d'un collier pour chacune, elles prirent la direction de l'entrée du village.
Sous la roche, le grondement du tonnerre faisait résonner la pierre et couvrait la voix de Selene qui tentait d'apaiser Keiri, blottie contre elle, avec un chant.
Midi approchait et il fallait désormais se diriger vers la tente du Nunh, qui avait convié les invités à un repas. L'effort était notable sous la tente du chef, plus vaste que les autres du village. Des lampes éclairaient l'intérieur, obscurcit par le ciel menaçant. On s'en tint à des discussions simples et courtoises où l'on échangeait quelques informations sur les derniers évènements survenus dans la région. Le ton changea un peu quand le sujet des origines de Keiri fut abordé. Selene écouta d'une oreille attentive, observant les réactions de son amie.
Le repas se termina et rapidement, le groupe repris la route pour rentrer au campement. L'attelage n'était pas complètement rempli car la guerre avait aussi fait souffrir les M. Mais il y avait déjà assez de vivres pour avancer jusqu'à la prochaine étape, Ala Ghiri.


HRP: Visite du camp des M donc et retour au campement. Le récit de Keiri est ici. Prochaine étape, le chemin vers Ala Ghiri !

source de l'image

_________________
Image
Haut
   
 
 Sujet du message : Re: En route vers Gyr Abania
Message Publié : 14 Avr 2018, 19:35 
Lune
Lune
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Enregistré le: 14 Oct 2012, 20:05
Message(s) : 2390
Âge : 42

Localisation : Dans de vastes mondes imaginaires
A remercié: 4 fois
Remercié: 4 fois
Guildes: Ciel de Nuit
Nom IG: Selene Bathory[FF]
Sarankerel Jingiin
Dhemistyr Bleiarwyn
Senja Teiwaz
hebergement d'image

Un peu de douceur à Ala Ghiri

À l'aube du troisième jour au campement des Marges, le convoi était prêt au départ. Le chemin semblait plus risqué d'après les dires de M'naarh qui connaissait bien les environs. Le jeune Miq'ote avait décidé de suivre le groupe du Ciel de Nuit jusqu'au Lacs. Il parti en avant, en éclaireur, afin d'assurer la sécurité de la caravane. Et bien que le chemin regorgeait de créatures proches, le trajet de déroula sans encombres.

À même la pierre de la montagne, semblait avoir été creusée la muraille qui enveloppait la cité d'Ala Ghiri. Un gigantesque cristal surplomblait la ville, scintillant et menaçant. Dans l'enceinte de la ville, des marchands opportunistes étaient déjà arrivés pour s'assurer une place aux premiers rangs, dans la course commerciale qui arriverait avec la libération de Gyr Abania.

De grandes demeures, se fondaient parmi la roche de l'enceinte et la montagne. Seules les lumières aux fenêtres permettaient de les en distinguer.
Ala Ghiri, autrefois étape indispensable sur la route commerciale de l'Est, avait dû s'adapter à l'invasion de l'empire. Certains hôtels avaient embauché des jeunes filles du village et transformé leur établissement en maison close. Une façon de s'assurer une certaine paix auprès de la violence des Garlemaldais. Maintenant que la ville était libérée, on aurait pu croire que celle-ci allait vite revenir à ses bases mais il n'en était rien. Et cela donnait probablement un attrait à la ville. Des soldats de passages profitaient d'un peu de compagnie, trouvant un peu de réconfort dans les bras d'une douce pour leur faire oublier qu'ils étaient partis de chez eux depuis si longtemps. Les jeunes filles divaguaient dans la cité, en tenue lancinante, charmeuses voir provocante. Et cela ne semblait étonner personne.

Selene n'en était pas non plus étonnée. Elle jetait même un œil curieux à ce défilée de créatures tentatrices. Dans l'hôtel choisi pour leur séjour, pas de femmes pour dispenser ses services mais des chambres très confortables. Le luxe n'était pas ostentatoire comme celui qu'on pouvait trouver à Uld'ah mais il y avait un certain raffinement. Pour deux nuits, chacun allait pouvoir profiter d'un bon lit et de la possibilité de prendre un bain. Selene savoura ce moment et prolongea sa nuit jusqu'au milieu de la matinée.
Mais il allait bientôt falloir repartir. Un moment que chacun n'attendait surement pas avec impatience.


HRP: Départ du camp pour aller à Ala Ghiri. Le groupe profite du confort d'un hôtel pour deux nuits mais le départ est proche !

_________________
Image
Haut
   
 
 Sujet du message : Re: En route vers Gyr Abania
Message Publié : 16 Avr 2018, 18:34 
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Enregistré le: 15 Avr 2017, 10:17
Message(s) : 76
Âge : 44

A remercié: 0 fois
Remercié: 4 fois
Nom IG: H'Keiri Shion
Un siège au bord du lac :

Image


Passé le dernier Castrum de l’Empire, l’armée de Libération avait monté son campement au creux d’un escarpement en bordure des lacs salés. Au loin, juché sur une colline, se trouvait l’objectif final. Drapé dans les brumes sublimées par les couleurs d’un soleil se couchant parmi les nuages, la cité aux Griffons Blancs attendait, impassible ; Ala Mhigo attendait.

Au camp, la tension était palpable : anxiété, impatience, fébrilité. Plus d’un quart de siècle d’oppression sur le point de s’achever comme il avait commencé : dans le sang. Entre les tentes ; les soldats, mercenaires et aventuriers de tous bords trompaient l’angoisse en vérifiant leurs matériels ou leurs conditions physiques, encore et encore. La logistique de guerre s’affairait en tous sens, vivres et matériels, forgerons et palefreniers, comme dans une grande chorégraphie bien huilée.

Le Ciel de Nuit était arrivé quelques heures plus tôt et avait trouvé sa place dans un coin de ce camp en effervescence. Sélène avait fait monter toutes les tentes. Elle ne voulait pas renouveler l’expérience de l’abris commun. Et après tout, personne ne savait combien de temps allait durer le siège d’Ala Mhigo, alors autant s’installer confortablement.

Alors que les hommes finissaient de dresser les tentes sous la pluie, Sélène et Keiri s’occupaient du repas du soir. Enfin, surtout Sélène, car les grondements sourds du tonnerre avaient contraint Keiri à trouver refuge sous un abri de fortune. Elle fut vite rejointe par Camillia pour qui faire la cuisine n’avait visiblement aucun attrait. Après quelques discussions autour d’une omelette partagée entre tous, les membres du Ciel rejoignirent leurs tentes respectives pour la nuit. Le voyage avait été long et le repos allait certainement s’avérer crucial pour les jours à venir.

_________________
Image
Haut
   
 
 Sujet du message : Re: En route vers Gyr Abania
Message Publié : 28 Avr 2018, 21:21 
Lune
Lune
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Enregistré le: 14 Oct 2012, 20:05
Message(s) : 2390
Âge : 42

Localisation : Dans de vastes mondes imaginaires
A remercié: 4 fois
Remercié: 4 fois
Guildes: Ciel de Nuit
Nom IG: Selene Bathory[FF]
Sarankerel Jingiin
Dhemistyr Bleiarwyn
Senja Teiwaz
hebergement d'image

L'aube Rouge

Le soleil était à son zénith quand les troupes entamèrent leur marche sur la capitale Gyr Abanienne. La région des Lacs était silencieuse, autant que les soldats qui avançaient vers les murailles du Faubourg, le regard déterminé. Leurs pas résonnaient dans le sol et faisaient fuir la faune locale. Voilà seulement quelques années que l'alliance Éorzéenne avait affronté l'empire pour ne pas perdre ses terres et la voilà à nouveau, face à ce même ennemi, pour reprendre ce qui lui a été volé.

Certains soldats avaient pris les armes malgré les blessures qui n'étaient pas encore cicatrisés. Les Mhigois trépignaient de pouvoir retrouver leur maison.
Engloutie par l'ombre des remparts, les troupes firent halte. Les yeux étaient rivés sur le sommet des murs de pierres rouge, d'autres sur le drapeau paria de Garlemald, qui entachait la cité. Devant une des grandes portes du Faubourg, chacun attendait. Le bruit commença à résonner de l'intérieur, quelque chose s'y passait. Les soldats devenaient de plus en plus impatients, la tension montait dans les rangs. Quand des grincements se firent entendre des gonds de la porte, ce sont des cris de rage qui s'élevèrent. Comme l'eau retenue par un barrage qui cède sous la pression, les portes s'écartèrent et la masse noire hurlante s'infiltra.

La bataille dura l'après-midi, pour reprendre le Faubourg. Les Garlemaldais qui n'avaient pas pu fuir s'étaient retranchés dans le palais. La nuit tombait alors sur Gyr Abania. Le calme était revenu mais la tension restait présente. Sous des tentures dressées rapidement, les officiers discutaient, débattaient, élaboraient l'attaque finale. Certains profitèrent d'un peu de répit pour reprendre des forces.

La nuit fut courte, autant à cause de l'impatience des soldats que par l'envie des meneurs d'en finir rapidement et de profiter du désordre causé chez l'ennemi. Au petit matin, l'invasion s'étendait au palais, sous une aube rouge. Rapidement, les bruits de combats s'interrompirent. Des soldats menottés, blessés, étaient conduits dans les geôles de la ville tandis que les autres hurlaient leur joie.
Ala Mhigo était libérée, comme en attestait la bannière du griffon qui avait retrouvé sa place. Les meneurs de cette victoire vinrent célébrer ce nouveau souffle, en faisant retentir le chant de la victoire, du haut des remparts, que chacun repris en cœur en contrebas.

Il fallait désormais remettre de l'ordre dans la cité et la tâche n'était pas aisée. Mais pour l'instant, les cœurs étaient aux retrouvailles.
Selene errait dans les Faubourgs, regardant les murs et les portes. Parfois elle ralentissait son pas, pour détailler des personnes qui n'avaient pas pu fuir la cité durant l'occupation. On aurait pu la croire perdue mais elle semblait chercher quelque chose. Soudain, son regard et son corps se figèrent. Elle avait trouvé ce qu'elle cherchait...

_________________
Image
Haut
   
 
 [ 23 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure [Heure d’été]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : CommonCrawl et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Attributs de sujet:

Aller à:  
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group